Deux excellentes nouvelles en découvrant PA Gillet.

Publié le par Guillaume Gamain



Le vernissage de l'expo de PA Gillet à LA BLANCHISSERIE pour le mois de la photo 2008 avait lieu hier soir. Un verre d'Absynthe/Red Bull à la main (le parfait cocktail du vieux/jeune), j'ai découvert son travail et le personnage.

PA Gillet est charmant, accueillant et supporter du PSG (cool, il a un défaut au moins !), mais cela n'a que peu d'influence sur son travail. Ses oeuvres valent effectivement bien mieux que ma description succinte de l'artiste.

Allez-y et vous vous retrouverez face à de grands tirages photo qui donnent toute sa dimension à l'impression forte d'être face à une peinture abstraite qui vous hape par sa douceur et sa brutalité. Un réel dyptique émotionnel.

Par contre, arrêtons de prendre les gens pour des idiots face à l'art contemporain. On nous raconte que PA Gillet est un photographe. C'est faux. Il est un peintre qui utilise son appareil photo comme pinceau. Il donne de la profondeur à des images ras le bitume. On ne vous vend pas une photo, vous achetez un tableau.

Bon, ça c'était la première bonne nouvelle. La seconde est qu'avant d'être artiste, PA Gillet était publicitaire. Comme quoi, on peut s'en sortir. Enfin, si on a du talent, du vrai, pas celui dont on parle en pub.


Le travail de Pierre-Arnaud Gillet est exposé à la galerie La Blanchisserie, 24 rue d'Aguesseau 92100 Boulogne, et ce jusqu'au 6 décembre 2008.





Publié dans art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article