L'expression du jour.

Publié le par Guillaume Gamain




Une fois n'est pas coutume, la langue française nous prouve qu'elle est vivante et nous offre une nouvelle expression. Découvrons-la ensemble.

La mouche au cul, expression soutenue née dans les milieux financiers parisiens au début du 21ème siècle. Elle exprime le fait qu'une personne a une sale affaire à se reprocher.
Exemple : "A le voir fuir ainsi avec ses millions, ce trader de la société générale doit avoir la mouche au cul"

Le bouche à oreille (mais aussi le bouche à cul) a rendu cette expression très rapidement incontournable dans les milieux bourgeois et a pris un sens nouveau.
"Avoir la mouche au cul" signifie "s'être fait belle ou beau (donc propre) pour un rendez-vous galant et sexué" en référence évidente à la mouche que déposait les femmes de la Grande Noblesse sur leur visage poudré de blanc. Vous comprenez aisément la relation de séduction entre la beauté du visage et la propreté anale.
Exemple : "Quelle délicieuse soirée j'ai passé en compagnie de Jacqueline. Elle avait la mouche au cul. Un parfum de romantisme embaumait la chambre."

PS : Attention. Ne pas confondre avec l'expression "la morve au cul" dont le sens est plus proche d'une diarrhée mal contrôlée.

Publié dans qq mots

Commenter cet article

Maison positive 30/04/2009 15:23

Merci pour l'expression je ne la connaissais pas.
Sofia ROCHE

Maison positive 30/04/2009 15:22

Merci pour l'expression je ne la connaissais pas.
Sofia ROCHE