Quelle est la meilleure blague de Cannes ?

Publié le par Guillaume Gamain


La meilleur blague du Festival appartient sans conteste à Lars Von Trier avec ces mots magnifiques repris dans la presse entière :

"Je n'avais pas d'autre choix que de réaliser ce film, c'est la main de Dieu, et je suis le meilleur réalisateur du monde (...) Dieu, lui, n'est pas le meilleur dieu possible."

Nous sommes bien au-dessus du jeu de mots banal ou de la réplique cynique habituelle dans le milieu du cinéma. Là, Lars Von Trier est ailleurs, très haut, perché, satellisé. Si loin qu'il a, semble-t-il, rencontré Dieu et discuté un peu avec lui, histoire de se faire une opinion sur le bonhomme.

Nous, en bas, les pieds sur terre et l'esprit pas beaucoup plus haut, ils ne nous restent qu'à rire de cette phrase (donc s'obliger à la trouver drôle). Bien sûr, d'autres choix s'offrent à nous, mais si nous ne sourions pas à pleines dents de ces mots, nous nous en moquerons, et de ce fait, nous prendrons Lars Von Trier pour bien autre chose de moins flatteur que le grand réalisateur qu'il est.

Spéciale dédicace à Johnny Hallyday pour son interprétation comique du père vengeur dans le film "Vengeance" de Johnnie To. Que je t'aime.

Publié dans actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article