Mode d'emploi du meutre parfait.

Publié le par Guillaume Gamain



Agatha Christie n'aurait pas imaginé un scénario de meutre aussi parfait, ni même Charlie Kaufman, magnifique scénariste forcément fou de "Eternal sunshine of the spotless mind", "Human nature" ou "Dans la peau de John Malkovitch".

De la même manière, Les Guy Georges et autres Thierry Paulin auraient eu beaucoup à apprendre de cet allemand anonyme qui a tué sa femme et a été condamné par le tribunal d'Hildesheim à ... seulement 2 850 € d'amende.

Le crime ne paie pas, mais il ne coûte pas trop cher non plus.

Voici le mode d'emploi pour les personnes intéréssées :

1- Investissez dans beaucoup de nourriture grasse : pizza, chips, fromage, etc... (mince c'est tout ce que j'aime)
2- Ingurgitez le tout afin d'atteindre un poids situé entre 125 et 150 kilos. Pour information, le meutrier innocenté faisait 130 kilos.
Attention : ne dépasser pas la limite, vous en souffrireriez plus que la prochaine victime.
3- Trouvez une raison de vous prendre la tête avec la victime. Il y en a certainement des dizaines. Soyez malin. Faites en sorte qu'on pense qu'elle est à l'origine de la querelle.
4- Dans le feu de l'action, laissez-vous tomber comme une grosse m.... que vous êtes devenu sur la personne qui se retrouve ainsi écrasée sous votre incroyable masse corporelle. Restez quelques minutes sur la personne qui l'a bien mérité, j'en suis sûr.

Si tout se passe comme prévu (et il n'y a pas de raison qu'il y ait un changement au programme), la victime décèdera environ six semaines plus tard  des suites des nombreuses fractures de ses côtes et d'un poumon perforé et rempli de pus.

Bien sûr, vous serez arrêté par la police et peut-être condamné à 5 ans en première instance, mais, en faisant appel, vous sortirez libre et libéré de tous les défauts du défunt. Le tout pour moins de 3000 euros, hors frais d'avocat.

Il ne vous restera plus qu'à perdre votre excédent de poids. Vite fait d'ailleurs, parce qu'avec ce physique dégoulinant, vous perdrez sans doute votre emploi, vos amis et au final votre vie.


Publié dans actu

Commenter cet article