Toi, tu as une tête de Gundula Weber.

Publié le par Guillaume Gamain



L'artiste plasticienne Gundula Weber est allemande.
Et alors ? Me direz-vous.
Crée-t-elle des oeuvres avec des shorts multicolores et des sandales moches et confortables (pas de marque citée) ? Non.
Son oeuvre est-elle basée sur les briques et les poils ? Non plus.
Fait-elle des colliers de saucisses ? Encore moins.

Alors, quel intérêt aurait-on à savoir que Gundula Weber est d'origine germanique ? Aucun.

A part, peut-être, mais ce n'est que mon point de vue, la vision "Protect Your Planet" que je ressens dans son travail.
Nous devons bien reconnaître au lendemain des élections européennes et du succès de monsieur Cohn-Bendit que l'Allemagne a toujours eu un train d'avance (sans humour de mauvais goût) sur nous concernant la prise de conscience de l'intérêt de l'écologie, et de ce fait de la préservation de la flore et de la faune de notre planète.

Car n'est-ce pas là l'intérêt principal de la démarche de Gundula Weber ? Bien sûr, son travail est le résultat étonnant de l'assemblage, après des heures et des heures de découpage, de milliers de brins de papier découpés, frisottés, collés ou rasés.

Mais la maîtrise technique sert surtout un message fort et amené avec humour.

La tête d'ours blanc en trophée ne symbolise-t-elle pas extraordinairement qu 'il est temps de préserver le climat de notre planète, qu'il est temps d'éviter le pire ?

Le zèbre ne nous murmure-t-il pas à l'oreille des hommes qu'il est temps de sauver les espèces en voie de disparition ?

Ce qui est sûr, c'est qu'il est temps d'aller voir l'exposition "Têtes de ..." de Gundula Weber à la galerie Antonine Catzéflis, 23, rue Saint-Roch, 75001 Paris, jusqu'au 26 septembre 2009.






Publié dans art

Commenter cet article

Ripley 08/06/2009 17:27

c 'est rigolo.

Daniel 08/06/2009 16:35

C'est formidable. Toi t'es un vrai européen, toi t'es mon pote.