Au Théâtre ce soir.

Publié le par Guillaume Gamain


Pour lire cette article, prenez une voix de speakrine souriante des années 80. Denise Fabre pour ne pas la nommer. Si cela ne vous évoque aucun souvenir, parlez avec une voix aigüe et riez régulièrement.

"Ce soir, à partir de 22 heures, vous assisterez, pardon (Hihi) vous ferez partie des éclairés qui verront "Orgie de la tolérance" du chorégraphe Jan Fabre. Un spectacle burlesque qui place l'outrance en farce humaine.

Quel programme me direz-vous ! (Hihi...)

Vous prendrez plaisir à voir des comédiens enchantés et enchanteurs se masturber sur la scène (Hihi...) ou s'enfoncer une carabine là où je pense (Hoho...). Même notre ami Garcimore n'aurait pas fait mieux !!! Hihi Hihi...

Vous mémoriserez sans doute des répliques cultes de ce spectacle. Je ne peux m'empêcher de vous en livrer une bien bonne :
"- J'augmenterai bien ma collection de juifs pour mon musée personnel... - Oh ! moi je préfère les chasser en liberté." (Hihi Hihi...)

Jan Fabre nous offre, car oui c'est un cadeau ce soir qu'il nous fait, qu'il vous fait mesdemoiselles, mesdames, messieurs.

C'est une oeuvre singulière et un peu provoquante quand même (Hihi...), moi j'ai fermé les yeux quand les femmes accouchent de paquets de chips dans des caddies, qui pointe du doigt notre monde qui se vautre dans une débauche de consommation en tout genre : drogue, religion, mode et sexe.

Je tiens tout de même à vous prévenir, vous nos spectateurs préférés, que certaines scènes peuvent choquer les plus sensés. (Hihi...)

"Orgie de la tolérance" finit par une suite de "Fuck You" crachée au public par les comédiens en rang sur scène.
A force de se vautrer lui-même dans la provocation d'un système, Jan Fabre finit par provoquer les spectateurs et les mettre dans le même sac que tout le reste.

Bien sûr, cela n'est que mon avis de speakrine.

"Orgie de la tolérance" a lieu dans la cour du lycée Saint-Joseph en Avignon et une dernière représentation sera donné mercredi soir.

Bonne soirée à vous et à demain."


Publié dans théâtre

Commenter cet article

Monzoeil 14/07/2009 14:51

hi hi hi ! bouhhhhhhhhhhhh ! et personne n'a grimpé sur la scène pour chier un bel étron ? Ca aurait été le "clou" du spectacle !