Profiter plus pour vivre mieux.

Publié le par Guillaume Gamain


Le titre de cet article sent fort le pathos. Je sais. Je m’en délecte. Je m’en tartine le corps. J’en ai plein les doigts qui tapent sur les touches désormais grasses et délicieuses de mon Mac.

Profiter plus pour vivre mieux...

Profiter plus, c’est profiter d’un rien.

D’un vingtième sourire fier et humide de son mini-môme en bouée-brassard qui vient de sauter dans l’eau tiède de la piscine pour la vingtième fois de suite.

D’un spectacle de danse improvisé et drolatique offert par une jeune artiste hilare sous les yeux de sa mère fan et fan et fan et fan et fan et heureuse et hilare. Telle mère, telle fille. (Oh merde…)

D’un demi-homme de onze ans, fort de sa beauté et de sa bonté, qui défie le soleil en bombant son torse nu et sa médaille d’or qui brille de mille feux.

D’une femme. D’un sourire. D’une vie.

D’un charmant crapaud, prince d’un soir.

De couleuvres qui se la coulent douce au bord de la piscine à l’ombre des oliviers.

D’une chauve-souris qui vole au-dessus de mon crâne que les jaloux trouvent légèrement dégarni. Les jaloux sont aveugles.

Des sauterelles qui dansent au rythme du chant des cigales.

Profiter plus, c’est oublier le reste.

Oublier la petite publicité et, armé de ma boîte en plastique et de son couvercle, devenir un grand chasseur de scolopendre.

Oublier les emmerdes et emmerder les oubliés.

Oublier messieurs Dupond, Durand et Dugland et inviter dans votre esprit John Fante, Charles Bukowski et Jean Teulé.

Profiter plus pour vivre mieux...

Ca paraît très con comme ça, mais c’est bon en fait. Je ne connaissais pas si bien que ça. Je découvre. Ca a l’air même plus agréable que travailler plus pour gagner plus.


Publié dans qq mots

Commenter cet article

jc chabbert 01/09/2009 14:25

En trente ans de metier j'ai vu des directeurs de creation devenir realisateur de cinema,publier des romans voir etre chanteur de rock,mais jamais j'ai vu un dc vouloir aimer la vie.
Ce blog est un mirage du à la chaleur et au rosé.