Be Corporate mais pas lèche-cul.

Publié le par Guillaume Gamain


La période économique est délicate. Plus que jamais, Il est de bon ton de se faire bien voir dans son entreprise. Un licenciement est si vite arrivé, un suicide aussi si vous travaillez chez France Telecom.

Comme vous êtes quelqu’un de bien (et de ce fait naïf), vous pensez que la bonne impression auprès de votre hiérarchie vient naturellement de votre boulot fait avec passion, professionnalisme et efficacité.

Hélàs, ce n’est pas suffisant. Parfois, régulièrement, souvent, le médiocre est plus apprécié que vous grâce à un « léche-culage » grossier : Compliments au patron « Oh, vous êtes beau chef, vous êtes grand aussi, vous avez grandi ce week-end, non ? », dénigrements des collègues, béni oui-ouisité, relations corporelles, invitations à déjeuner, etc…

Quelle honte ! vous vouv dîtes. Et vous avez raison. Il est hors de question que vous deveniez un lèche-cul. Hors de question de trouver beau votre chef et de rire à ses blagues pourries.

Cependant, vous devez être un minimum Corporate. S’il vous plait. Vous devez intelligemment démontrer que vous adhérez à la culture d’entreprise. Vous faites partie d’un tout. Votre apport individuel grandira le collectif.

« Be Corporate mais pas lèche-cul » est votre nouvelle devise. Reste à trouver comment faire.

Voici un exemple que vous pouvez adopter ou adapter au gré de votre imagination :

Assortissez vos chaussures à la couleur des boutons lumineux de l’ascenseur. Ceci explique enfin l'intérêt de la photo en haut. Pas con, n'est-ce pas ?

Bien sûr il existe d'autres astuces que vous pouvez partager ici ou avec vos amis.


.

Publié dans actu

Commenter cet article