Une découverte culinaire.

Publié le par Guillaume Gamain


Je connaissais et rafolais de le raclette. Je connaissais et rafolais de la fondue savoyarde. Et voilà que je découvre au hasard d'un adorable diner de fin de vacances... la fondue gourmande.

Comprenez une fondue savoyarde accompagnée de chacuterie et pommes de terre. Waoouuuuu. Le mix parfait. Le plat idéalement obésifiant. La charmante explosion du bide. Le délicieux suicide idealement noyé d'Apremont.

Seul le nom de cette arme culinaire laissait à désirer : fondue gourmande. Trop mignonnet, un peu ringard même. Et puis le café du même nom a fini de ridiculiser et boboifier (pléonasme ?) le charme de cet adjectif.

Heureusement, et je l'en remercie, une amie, Verena, a eu le trait de génie qui caractérise les artistes et les fous. La fondue gourmande s'appelle désormais la RACLUE.

Magnifique appellation. La Raclue nous évoque à la fois le charme grossier d'un surnom de courtisane du grand Moulin Rouge et le côté sournois du plat en nous rappelant le mot raclure.

J'adore la Raclue.

Publié dans actu

Commenter cet article

POSITIVEblog 07/03/2010 17:38


merciiiiii.


frédérique 07/03/2010 11:17


Vive la raclue ! Et vive l'APREMONT, avec un t, non ? Ou bien me fourvoie-je ?
Bon retour !