Et merde, je ne mourrai pas en 2012.

Publié le par Guillaume Gamain


Et merde, je ne mourrai pas en 2012. Pourtant c'était prévu, écrit depuis des siècles, compris depuis des dizaines d'années et même filmé il y a peu.

J'avais tout prévu. J'avais dépensé mon pognon bêtement en nouvel iPhone, iPad et aïe j'ai plus rien. Je m'étais fait tatouer parce que je savais que je ne me verrais jamais grabataire avec deux étoiles flétries sur l'épaule. J'avais même arrêté de vouloir être heureux pour les années à venir. J'avais restreint ce bonheur au reste de ma vie et je trouvais cela déjà pas mal. A contre cœur, j'avais tué l'idée d'un nouveau né endormi contre mon cœur. J'avais fait une croix sur mon éveil spirituel et sur Vanessa Paradis. J'avais pris la décision de ne pas entrer en guerre contre une calvitie prétentieuse. Pas de temps à perdre avant la chute. Je me moquais des amoureux d'eux et de leur crèmes hydratantes régénérantes qui préservent votre jeunesse pour les siècles des siècles, amène... La thune. (private référence à une pièce de théâtre)

Et voilà qu'on nous annonce que la fin du monde n'aura pas lieu le 21 décembre 2012 mais plutôt en 2116, sans préciser le jour qui plus est. Ce sont des scientifiques allemands qui probablement se foutaientt des répercussions sur ma vie qui viennent de mener une étude approfondie pour décrypter le fameux calendrier Maya. Il s'avère que les calculs effectués précédemment pour retranscrire le temps selon les Maya dans le calendrier chrétien étaient complètement faux. Je ne rentrerai pas dans les détails, ça m'énerve trop, mais en gros, il y a perpet', un abruti de spécialiste nommé John Eric Sidney Thompson n'aurait pas tenu compte des différentes occupations ennemies des cités Maya dans ses calculs. Il n'avait que ça a faire et il a zappé, ce con.

Et je fais quoi moi maintenant de mes rêves oubliés, de ma vie amputée, de mes passions jetées aux ordures de la vie, de mes jobs fantasmés, de mes regards tristes sur mes enfants que je pensais ne jamais voir grandir. Hein ? Je fais quoi ? Je me tire une balle en 2012, histoire de leur faire les pieds à ces cons de scientifiques qui ne pensent qu'à eux et leurs découvertes sans intérêt ?


Publié dans actu

Commenter cet article

bruno 15/05/2011 01:01


répercuSSions, pas répercutions


AURELIE 23/03/2011 12:12


profie de tes enfants, de ton ipad avec eux, continue à perdre tes cheveux, et surtout continue de sourire !