A notre Président, lettre ouverte surmontée de chantilly.

Publié le par Guillaume Gamain

4-0648.JPG

 

Monsieur le Président,

Vous envisagez de taxer les riches à 75%. Je comprends votre volonté de prendre aux plus aisés pour donner aux plus nécessiteux. Je comprends et je vous suis, si si, j’étais même présent à Vincennes le 15 avril dernier, mais attention à ne pas dépasser les bornes, François.

Une présidence normale si vous voulez, mais préservez la France de la normalité. La France est plus grande que cela.

Vous ne pouvez priver les riches de ce qui est leur raison et leur joie de vivre. Sans le sou, leur moral sens dessus dessous, ils perdront le sourire et de ce fait le souci de la fête réussie.

Vous ne pouvez pas priver les riches de leurs biens sinon qui portera haut le chapeau de la grande tradition française du ridicule-à-en-sourire ? Qui peuplera les prix de Diane et autres dîners blancs ? Qui festoiera à Chantilly avec les époux Woerth, ou place des Vosges entre voisins immaculés ?

Préservez le savoir-faire français, monsieur le Président.

Regardez, même du coin de l’œil, le comportement exemplaire de monsieur Strass-Kahn qui voue sa vie aux us et coutumes des parties plus ou moins fines, tout dépend les invités, qui font la réputation, la grandeur et la grosseur de la France depuis des siècles.

Ne soyez pas celui qui portera le chapeau de la fin du ridicule bourgeois.

Cordialement 


4-0586.JPG

4-0591.JPG

4-0659.JPG

4-0607.jpg

4-0606.jpg

4-0576.JPG

 

Publié dans actu

Commenter cet article