Common places & people in BKK, expo photo de Jean-François Gschwindt.

Publié le par Guillaume Gamain


Un favoritisme assumé. Des passe-droits évidents. Une subjectivité à toute épreuve anime et guide chaque parution sur POSITIVE. Ce blog peut aussi aisément céder aux sollicitations financières ou autres afin de mettre en avant tel artiste ou tel produit ou tel produit d'artiste ou tel artiste-produit. A bon entendeur salut.

Aujourd'hui, je souhaite vous présenter "Common places & people in BBK", l'exposition photographique de Jean-François Gschwindt.

Jean-François est un ami, mais il est surtout un homme qui regarde le monde avec une véritable élégance, malgré parfois le port de veste de sport trop moulante en satin de la marque allemande Adidas.

Jean-François est membre du collectif éphémère Maurice, mais cela ne l'empêche pas de nous faire découvrir son travail personnel, son rapport personnel à une ville dont il est tombé amoureux, mademoiselle Bangkok.

Jean-François me convie régulièrement à dîner à sa table dans sa maison pleine de vie et de charme. Il remplit mon verre d'excellent vin d'Alsace pour accompagner des mets délicats, mais il sait surtout se faire très discret et photographier la vie intime de l'envoutante mademoiselle Bangkok.

Jean-François m'a promis une somme d'argent conséquente (au moins à six zéros) si je disais du bien, mais je vois mal comment j'aurais pu écrire l'inverse même si j'avais été payé pour ça.

D'image en image, je découvre le caractère de la demoiselle. Son effervescence équilibrée par une surprenante sérénité, son aptitude innée pour le cinéma, sa fragilité adolescente, etc...

Jean-François Gschwindt expose son travail chez Khaosan, 52 rue Condorcet 75009 Paris, jusque début décembre. Et, entre nous, je ne le dis pas trop fort, mais le tarif des images est accessible. C'est agréable parfois une expo sans marge galerie.




Publié dans art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article