Deux petits bouquins trouvés dans un tiroir.

Publié le par Guillaume Gamain

image-3 0239

Essayons de raconter les choses telles qu'elles sont. Parfois, leur simplicité suffit à les rendre jolies. Pas besoin de vernis ou de gloss. Tout du moins, pas aujourd'hui. Demain, on verra.

Aujourd'hui, je cherchais un document précis dans un petit meuble rouge et moche (ikéa évidemment ; mon meuble ikéa à moi !) dédié
à un extraordinaire foutoir de paperasse administrative, bancaire et autre. Un joyeux bordel non-organisé depuis des années où, sans gêne, un feuille de paie peut se faire prendre en sandwich par une quittance de loyer et un courrier fermé de l'assurance maladie.

Pourtant, quand le quatrième tiroir de métal couinant s'ouvrit, pas un papier chiant n'est apparu. A l'intérieur, il y avait deux projets de livre pour enfants créés il y a bien longtemps par votre serviteur. Oui, j'ai eu un coeur un jour, et je voulais inventer des livres pour mon fils Raphaël.

En voici quelques extraits (
et puis, on ne sait jamais, en me bougeant un peu les fesses, je pourrais en faire quelque chose. J'attends votre avis.) :

image-3 0241
K / A savoir : Il ne faut jamais laisser deux K ensemble.
Ils ne disent que des bêtises et se font appeler caca.

image-3 0242
L / L raconte que c'est grâce à lui que les oiseaux et les avions volent dans le ciel.
Parce que sans ailes, ils resteraient par terre. L, parfois, raconte n'importe quoi...

image-3 0240

N / Quand tu regardes un N de travers, on dirait un Z.
Peut-être que N est un Zorro de travers ?

image-3 0243
Projet d'un livre-photos accepté puis refusé par les éditions de Seuil.

image-3-0244.JPG
L'idée est plutôt drôle : à droite, un espace dans laquelle
 on glisse une photo de son môme illustrant l'histoire écrite à droite.




Publié dans qq mots

Commenter cet article