La dame en rouge.

Publié le par Guillaume Gamain


Allo oui ? C’est qui ?

Y’a plein de bruit ici…

Les mots des travailleurs

Qui crient, qui pleurent.

J’entends qu’eux.

Allo, bonjour monsieur.

Tu demandes combien

Pour te faire du bien ?

C’est quarante cinq euros

Et je m’appelle Véro.

Et toi, c’est quoi ton prénom ?

Raccroche et viens mon mignon.

Allo, allo ? Ca grésille ici.

Je n’entends pas ton oui.

C’est trente cinq euros.

Et si tu préfères, je m’appelle Cléo.

Ou un autre petit nom.

Tant que tu ne dis pas non.

Ne me laisse pas seule perdue

A juger mon intimité vendue.

C’est vingt euros, pas moins.

Ne m’abandonne pas dans ce coin.

Rejoins-moi sur ce trottoir là.

C’est sûr, tu me reconnaîtras.

Dans mon bel habit rouge,

J’attends de voir ton loup.

Allez, c’est quinze euros

Ou même cadeau.

Appelle-moi comme tu veux

Mais dis-le moi dans les yeux.

S'il te plait.

S'il vous plait.

Publié dans qq mots

Commenter cet article