Toutes ces petites choses.

Publié le par Guillaume Gamain

image-3-1181.JPG

 

Toutes ces petites choses. Ces petits riens. Ces petites choses qui ne sont rien tant qu'elles ne deviennent pas essentielles.(Ca me dit quelque chose cette suite de mots. Ca fait paroles de chanson populaire, non ? Enfin bon, ce n'est pas le sujet.)


Toutes ces petites choses, on n'y fait jamais attention. Toutes ces petites choses, elles sont acquises. Elles sont à vous. Depuis toujours. Elles sont là. Pourquoi disparaitraient-elles ? Aucune raison.


Toutes ces petites choses sont tellement là qu'elles font intégralement partie de votre vie. Vous n'avez pas envisagé de perdre la vie ? N'est-ce pas ? Alors pourquoi perdriez-vous ces petites choses ? Elles sont si présentes que vous n'y faites même plus attention. Vous ne les regardez plus. Vous oubliez d'être prévenant, attentif, et hop elles se barrent. 


Toutes ces petites choses sont multiples et uniques pour chacun. La petite chose d'untel peut être un porte-bonheur ou un doudou ou un doigt. La petite chose d'un autre peut être sa femme, sa voiture ou un rein. On a tous nos petites choses essentielles.


Moi, l'une de mes toutes petites choses, c'est mon permis. Je l'avais depuis vingt. Je n'y faisais guère attention. Un petit rien tout acquis. Puis soudain, il a disparu pendant cinq mois. Il est parti du jour au lendemain. Plus de nouvelles. Le silence. Trop long. J'ai pensé à lui. Je l'ai attendu et, miracle, il est revenu... mais pour combien de temps ? Une question de points parait-il entre lui et moi. Mon permis est une toute petite chose fragile. Alors j'en prends soin, je le plie bien, je le protège. Ce soir, il voulait que je le prenne en photo alors je me suis exécuté. Je sais que c'est con de photographier son permis, mais si cela lui fait plaisir pourquoi s'en empêcher ?


Et vous, quelle est votre toute petite chose dont vous oubliez trop souvent de prendre soin ? Vos chaussures, vos mômes, votre coeur ou autre chose ?

 

 

image-3-1170.JPG

 

image-3-1174.JPG

image-3-1176.JPG

image-3-1178.JPG

image-3-1175.JPG

image-3-1180.JPG

Publié dans actu

Commenter cet article

cozette 18/06/2010 22:59


Sympa. Oui, on fait attention normalement. j'essaie d'envoyer des messages positifs à mon corps pour qu'il ne sépare pas trop vite de mon âme : ne pas le vexer, le bichonner, lui dire combien il
m'est indispensable. Il faut y penser. mais ça, c'est une très grosse chose !