Un article adressé à Thierry Henri tout particulièrement.

Publié le par Guillaume Gamain


Tu es prêt Thierry ? Ne panique pas. L'article est court et les mots utilisés sont simples. Allez, c'est parti.

En 1982, un joueur de 17 ans accède pour la première fois de sa jeune carrière à une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem. Il s'appelle Mats Wilander. C'est à Roland Garros et il affronte l'argentin José Luis Clerc, ancien numéro 4 mondial.

Ca va Thierry ? Tu arrives à suivre ? Tu comprends tous les mots ?
Reste concentrer. C'est là que ça devient intéressant pour toi.

 


Mats Wilander mène 7-5, 6-2, 1-6, 6-5 et joue la balle de match.

La balle de José Luis Clerc semble alors sortir des limites du terrain. A peine. A peine visible. L'arbitre accorde le point à Wilander qui gagne son match et devient le plus jeune joueur de l'histoire du tournoi à accéder à la finale.

Contre toute attente, Wilander, Monsieur Mats Wilander, refuse le gain du match. Il considère que le point marqué n'est pas valable et il demande à remettre la balle de match.

Quelques secondes plus, il gagnera son match et son premier Roland Garros deux jours plus tard face à Guillermo Vilas.

Monsieur Mats Wilander est devenu alors un immense sportif. Par son indéniable talent et son élégance infinie. Je ne parle pas de fringues ou de voitures de luxe, Thierry ! Je parle de classe, de savoir-vivre, de fair play. 

Toi aussi, tu resteras dans l'histoire du sport. Pas la même histoire. Pas la Grande Histoire. Non. La petite histoire d'un footballeur vieillissant et tricheur.


Publié dans actu

Commenter cet article

JS 19/11/2009 13:40


Le meme Mats Wilander chopé à la cocaine ! Bel exemple aussi :-)


POSITIVE 19/11/2009 12:29


Jeu de mots, jeu de vilain...


Pagman 19/11/2009 12:12


Echec et Mats.