Un texte trouvé dans la bave.

Publié le par Guillaume Gamain

Capture d’écran 2011-05-08 à 13.08.05

 

Je claque ma face,

Tabasse cette poufiasse.

J'arrache ces cheveux

Trop éparses et vieux.

Je tranche un digne majeur

et gueule en son honneur.

Je crève mes yeux innocents

et verse des larmes de sang.

Je réveille quelques souvenirs

Exprès pour les faire souffrir.

Je regarde mon coeur en face

Et ne le trouve pas à sa place.

Je bave, j’en bave,

Mais rien de grave.

Tout va bien, j'existe encore.


Publié dans qq mots

Commenter cet article

blabla 05/01/2012 21:26

Référence de l'œuvre présentée? Bien à vous

bruno 15/05/2011 01:02


éparSes, pas éparces


Positive 10/05/2011 10:07


Que d'interrogations ? On se connait ? ;-)


elle 10/05/2011 09:41


des regrets ?
de la tristesse ?
de la mélancolie ?