Un texte trouvé à côté d'une gymnopédie.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-5-copie-4.png

photo de Andrej Glusgolg, série Gymnopédies.

 

A l’écoute des gymnopédies,

L’envie nait d’être ton Satie.

Rien de très académique

Dans cet élan linguistique.

 

Mais comment raconter

Autrement ta beauté

Qu’en rêvant les néologismes

D’un nouveau romantisme.

 

Quand résonnent les gnossiennes

Je rêve de faire mienne

Tes lignes appacieuses

Des heures mieureuses.

Caresser ta céléstine

Et te sentir catine.

 

A l’écoute des gymnopédies,

Ton sourire extradifie ma vie.

Je m’envolune presque

et sur tes lèvres diviesques

dépose quelques infitimes.

Me voici au Paradime.

 

 

Ps : bien entendu, chaque néologisme a un sens bien défini. Définitions sur demande. Pour les plus pointilleux d'entre nous, "gymnopédie" n'est pas un néologisme, mais un terme grec désignant des fêtes religieuses et des danses de spartiates, par contre le travail de Satie sur ce thème était une redéfinition des règles musicales, une sorte de "néologisme" musicale. Gnossienne est un néologisme de Satie, sauf preuve du contraire.

 

Publié dans qq mots

Commenter cet article