Un texte trouvé au bout d'une corde raide.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-1.png

 

Je manigance un enlèvement.

Je l’avoue maintenant.

Après il sera trop tard,

Bafoué par les charognards.

Si, Faute avouée

A moitié pardonnée,

Je ne serai pas pardonné,

Je n’aurais pas fauté.

Oui, je serai coupable

Mais bien incapable

De faire quelque mal

à mon délicat idéal.

Oui, je l’étoufferai.

Oui, je la noierai.

De baisers, d’émoi

Et de larmes de joie.

On criera à la disparition

Mais, faites attention.

Ce que vous entendrez

Ne sera pas toujours vrai.

Partout, on alertera,

On m’insultera.

Oyé, Oyé ! A tue-tête.

On souhaitera ma tête.

Alors à bien choisir,

Entre mourir et périr

que l’on me pende

Et que je bande

Une fois dernière

Pour son derrière.


Publié dans qq mots

Commenter cet article