Un texte trouvé dans une cagette.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-5-copie-1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien le bonjour
Monsieur Lamour.

 
 
Un p’tit kilo de mes bananes
Qui donnent la banane ?
Bien sûr que c’est prouvé !
Ici et là, sur les marchés.
Ils ont déjà tous souri,
les taciturnes, les aigris.

 
 
Hum, vous zieutez
L’étal d’à côté.
Vous matez l’ananas
Qui vous tend les bras.
Servez-vous, prenez,
Sans hésiter.

 
 
Mais que faîtes-vous ?
Devenez-vous fou ?
Non, pas touche à ça.
Pas ce fruit-là.
Trop dangereux,
Mon bon monsieur.

 
 
Regardez comme
Poires et pommes
s’offrent sans fin
à vos mains.
Oui, plottez-les
Allez, serrez-les.

 
 
Mais n’approchez pas.
Non, pas ce fruit-là.
Trop vénéneux,
Mon p’tit monsieur.
S’il vous plait, écoutez,
Vous en pleureriez.


Regardez plus haut.
Cerise sur le gâteau.
Goûtez, je préfère,
Cet abricot offert.
Je tairai l’abus,
Je cacherai la vue.


Mais ne désirez plus
Ce petit fruit défendu.
Je vous en supplie,
Je vous le redis.
Ne la regardez plus,
Elle saurait qu’elle a plu.

  

Monsieur Nonnnn...

Pas la Clém... Non...

Si vous croquez,

vous craquerez

pour la divine

Clémentine.


 

Publié dans qq mots

Commenter cet article