Un texte trouvé dans le cul d'un papy.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-3.png

 

Pauvre petit papy,

Tu t’es pris pour qui ?

Tu as passé l’âge

De ne pas être sage.

Baisse donc ton pantalon

et prends ta correction.

Montre-nous ton cul

Rabougri et poilu.

Et d'une fessée,

Et de deux fessées.

 

Pauvre petit papy,

Qu’est-ce qui t’a pris ?

Fallait pas approcher

La diva ensoleillée.

Regarde moi ça.

Tu t’es brûlé les doigts.

ET maintenant tu pleures

comme un vieux qui meure.

Ca suffit, arrête de chialer.

Personne ne t’avait obligé.

 

Pauvre petit papy,

Range ici ton zizi.

Oui, là, en dessous,

Sous ton ventre mou.

Tu devrais être honteux

d'être tombé amoureux.

Cache toi vite dans les rides

De ta vie aride.

Et n’en reviens

Que si elle te tend la main.

 


Publié dans qq mots

Commenter cet article