Un texte trouvé sous un bourrelet.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-4.png

 

Quoi écrire sur la beauté ?

Qu’a-t-elle à raconter ? 

Mes pensées glissent

Sur ses lignes lisses.

Apparemment rien

Ne les retient.

 

Je lui préfère la laideur

Et tous ses petits malheurs.

Ses douces imperfections

Pleines d’invention.

Son ventre trop rebondi

Qui envoie haut les mots.

Ses grosseurs poignantes,

Ses maigreurs touchantes

Ses varices qui nourrissent

les vices sans avarice.

 

Je lui préfère l’âge passé

Et ses surprises cachées.

Ses exquises cicatrices

Qui révèlent autant d’indices.

Ses quelques vergetures

qui confient mille aventures.

Ses rides auxquelles s’accrocher

Les mêmes qui ont tant aimé,

Qui ont connu sourires et larmes.

Oui, la laideur a son charme.

Comme une forme de beauté

qui aurait deux, trois choses à raconter.


Publié dans qq mots

Commenter cet article