Vous les femmes. Vous le charme.

Publié le par Guillaume Gamain

Image-6-copie-1.png

J'ai appris par le quotidien gratuit Métro puis par le web que l’affiche du prochain album du chanteur Saez ne serait pas diffusée dans les couloirs du métro pour cause de « dégradation de l’image de la nature humaine ».

 

Que les blafards qui régissent la vie sous terre (Ne pas confondre les blafards avec les cafards. Quoi qu’à force de vivre sous la terre, les blafards doivent avoir un peu le cafard), décident de censurer une image de femme nue, mais chaussée, dans un caddie est une chose. C’est dommage, c’est certain. La photo de Jean-Baptiste Mondino est belle, comme d’habitude. On dirait une pub Bocage de la belle époque. Ils font ce qu’ils veulent. Ils sont chez eux les cafards. Pardon, les blafards.

 

Cependant, si je peux me permettre un commentaire sur la déco et le respect de la femme sous terre, ne faut-il pas prendre en considération les autres dégradations de l’image de la nature humaine dans ce cas ?

 

Peut-on réduire la femme à quelques pixels, symboles forts et évidents pour toute féministe qui se respecte de neurones qui s’échappent de sa soi-disant petite tête frivole ?

 

image-3-0575.JPG

 

Est-ce normal d’obliger une femme à avouer ce qu’elle a probablement dû accepter sous la contrainte physique ou monétaire ?

image-3-0566.JPG

 

Peut-on anéantir la beauté d’être femme en faisant porter un chapeau grotesque sur la tête ?

image-3-0576.JPG 

A-t-on le droit de ridiculiser une femme en lui faisant prendre une pose débile pour une photo, et outrage absolu, s’en servir de porte-manteau pour vendre une tenue moche et insupportablement pas chère ?


image-3-0564-copie-1.JPG

 

Peut-on encore en 2010 torturer les femmes, les étrangler, les lacérer même si cela est fait avec des liens d’or ?

 image-3-0572.JPG

La vie sous la terre est bien étrange.

Pourquoi interdire une très belle photo d’une femme nue et « consommable », mais ne pas interdire une image moins jolie d’une femme-objet moins jolie qui vante des consommables moins jolis qu’une chanson de Saez ?

Heureusement que je vis sur terre et que les gens y sont moins blafards, moins ...

Publié dans actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ripley 11/03/2010 11:12


Très cher Guillaume,
merci pour cet article, qui nous rappelle que le talent n'est pas négociable. Je trouve que la photo de Mondino est belle, et qu'à ce titre elle mérite d'être affichée; j'en appelle à ta
compassion, que je sais réelle, pour les féministes vieille école, complètement dépassées par la dégradation de la femme et qui s'échinent à faire les censeurs sur la représentation de la femme au
lieu de s'attaquer aux vrais problèmes que sont les violences domestiques, l'intégrisme religieux, et les écarts de salaire.
Pardonne leur, car elles ne savent pas ce qu'elles font, comme nous pardonnons aux publicitaires qui commettent les horreurs qu'on nous afflige parfois dénuées de talent, d'idée et
d'esthétisme.
Bien à toi,
Ripley (responsable de la Com chez Ni Putes Ni Soumises).


Anne-Laure 10/03/2010 17:24


De ce que j'ai entendu hier soir, de la bouche d'une féministe ? d'une chienne de garde ? d'une conne ? si on en arrive à ce genre de visuel, c'est la faute des méchants publicitaires qui n'ont de
cesse de proposer une vision dégradante, machiste et mercantile de la femme... (heureusement il y a des gentils publicitaires qui font aussi des pubs pour dénoncer les violences faites aux
femmes..).

En tout cas, moi je suis une femme (!) et je veux bien me faire prendre en photo nue, avec de très belles chaussures, dans un caddie, par Jean-Baptiste Mondino !