Et vous, êtes-vous tétu comme une moule ?

Publié le par Guillaume Gamain



On pensait que la télé réalité ne nous surprendrait plus. Dégonflés, les seins plein d’amour qui flottaient dans la piscine. A la poubelle, le thym que l’on prononce phonétiquement « time ». Disparu, le Greg le millionnaire en pleine faillite neuronale. Où sont les Loana, Jean-Edouard et autre Jenifer ?

C’était enterré trop vite la télé. La réalité réserve parfois des surprises éloquentes.

Cette saison, Secret Story, émission cul(te) du paf nous offre un bel instant culturel grâce à mademoiselle Daniela et son caractère bien trempé mis en évidence par cette intervention déjà cul(te) : « Je suis têtue comme une moule ».

Evidemment, avant même de réfléchir, les media se sont rués sur Daniela et ses petits mots. Ils s’en sont emparés. Ils les ont remués, malaxés, tartinés pour les faire mousser au maximum. Ils se sont faits plaisir avec elle, et surtout ils se sont amusés d’elle.

Ils ont fait passer Daniela pour une belle idiote, point de vue stupide appuyé par sa relation déjà datée avec un footballeur nommé Christiano Ronaldo. Mais chut ! C’est son secret !

Daniela n’est pas une abrutie qui ne connaît pas la langue française. Daniela est femme qui fait avancer notre langue en lui procurant plus de sens.

Tout le monde connaît l’expression « tétu comme une mule », et personne ne met en doute ou se moque de la personne qui a prononcé pour la première fois ces mots. D’ailleurs qui est-ce ?  Qui a dit ça ? Une Daniela d’époque ? Y a-t-il eu dans un passé lointain des équivalents de « Secret Story » dans des donjons sombres et froids ?

Je m’égare. Revenons à nos mules et moules.

Personne ne met en doute l’expression « tétu comme une mule », pourtant « tétu comme une moule » est bien plus précis et plein de sens.

Besoin d’une démonstration ? Avez-vous déjà vu une moule accrochée à un rocher ? Impossible de l’en déloger.

Demandez-lui gentiment : elle ne bougera pas, comme la mule. Suppliez-la : elle ne bougera pas, comme la mule. Hurlez. Ca ne changera rien. Utilisez alors une cravache ou un fouet : elle ne bougera toujours pas, comme la mule. Accrochez-lui une carotte au bout d’un bâton : elle ne bougera pas, alors que la mule cèdera enfin et avancera bêtement pensant qu’elle rejoindra le légume.

La démonstration est faite : La moule est plus têtue que la mule. Daniela a donc raison de dire qu’elle est tétue comme une moule.

Ps : la démonstration aurait pu être faite d’un point de vue génital, mais cela ne s’est pas avéré nécessaire.

Publié dans actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LADY MARIANNE 02/07/2009 15:04

bonjour et bienvenue dans ma communauté " forum libre expression "
merci de ton choix - de ta confiance et de tes publications dans la communauté -
bien amicalement Lady Marianne