Quand la pub a du talent sans faire exprès.

Publié le par Guillaume Gamain

image-3-0305.JPG


Recette pour faire une magnifique campagne de pub au concept jusqu'au boutiste.


- Prendre un annonceur à dimension plus culturelle qu’alimentaire. Quoi que… Je ne vois pas pourquoi je dis ça. Pourquoi ce sectarisme ? Ah oui, je me souviens. C’est parce que je ne veux pas cracher dans la soupe qui me nourrit. J’ai encore faim et mes mômes aussi.


- Choisir un média adapté à la réactivité, à l’interactivité, au participatif. Bien sûr, vous avez devinez qu’il s’agit de l’affichage métro. Ces emplacements à hauteur d’homme, à proximité de la main, offerts à l’imagination des voyageurs qui doivent rêver sur le quai pour ne pas sauter sur les rails.


- Créer une affiche de bonne ou mauvaise qualité. Peu importe. On s'en fout.


- Puis laissez reposer. Longtemps. Très longtemps. Des mois. Laissez vivre. Laissez faire le temps. Laissez faire les passants. Laissez les tags apparaître. Laissez le papier se faire déchirer, déchiqueter. 

 

- Laissez vos consommateurs triturer, griffer, abîmer l’image tout propre de la marque, car ils la rendront plus belle, plus vivante, plus vraie.

 

Vous obtiendrez un résultat étonnnant, surprenant, impactant. Une vraie pub en somme.

 

Exemple : L'AAF nous livre au bout de plusieurs mois d'abandon de ses affiches dans un couloir du métro une très belle campagne d'affichage sur le thème de l'art contemporain abordable, en mêlant des références à Mondrian, à la phtographie, au tag, etc... C'est beau la pub parfois.



image-3-0293.JPG

image-3-0292.JPG
image-3-0291.JPG

Publié dans Pub

Commenter cet article

Pierre-arnaud Gillet 02/02/2010 13:25


Quelque chose me dit qu'on est passé au même endroit récemment :

http://www.flickr.com/photos/pagillet/4150995711/

http://www.flickr.com/photos/pagillet/4150996209/in/photostream/

http://www.flickr.com/photos/pagillet/4151754026/in/photostream/